The Paradox of Social Order

“Drawing upon his training as a psychologist, Moessinger focuses on strengthening the foundations of the social sciences with hypotheses that chal­lenge commonly–held rational choice theories drawn from economics. In con­trast to the rational choice theories of Becker, Hayek, Popper, and others,  he argues that the stability of social structures ultimately results from a linkage of nonrational individual conduct (interpersonal imbalances. confu­sion of minds. etc.) with social order and hence, that a larger role for psychol­ogy is essential to the study of the social sciences.” Mario Bunge

More about The Paradox

Les fondements de l’organisation

« L’organisation est la clé du succès économique et politique. De petites nations sans ressources naturelles mais bien organisées ont réalisé des prodiges ; des partis politiques petits mais bien organisés ont pris le pouvoir. Dès lors, pourquoi y a-t-il si peu de spécialistes des sciences humaines qui cherchent à expliquer les organisations ? Pourquoi sont-ils presque toujours fascinés par le modèle du marché, comme si l’échange constituait l’essence même de la vie économique et politique ?

Continue reading